Protection du patrimoine

Archéologie

Reconnu d’intérêt national, le site d’Aventicum est au bénéfice depuis 1987 d’un Arrêté de classement qui a pour but d’assurer la protection des monuments et vestiges du site de la ville romaine sur le territoire de la Commune d’Avenches. Tous travaux prévus en région archéologique nécessitent une autorisation spéciale de la Direction générale des immeubles et du patrimoine, Division Monuments et sites (DGIP-MS). Sur le territoire de la Commune d’Avenches, celle-ci est délivrée par le responsable des fouilles des Site et musée romains d’Avenches (SMRA) lors de la consultation du projet auprès des services cantonaux ou, pour les travaux qui relèvent de la seule compétence communale, à réception de la demande du requérant transmise par le Service technique de la Commune d’Avenches. Le non-respect des conditions figurant dans cette autorisation spéciale est passible de dénonciation et d’amende en vertu de l’article 65 LPrPCI.

Géoportail des régions archéologiques

Arrêté de classement du 4 décembre 1987

Site et Musée romains d’Avenches (SMRA)

Monuments et sites

Le périmètre de la vieille ville d’Avenches faisant partie de l’inventaire des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse (ISOS), sa substance doit être conservée. Il y a lieu également de respecter la Loi sur la protection du patrimoine culturel immobilier (LPrPCI). Les bâtiments, les jardins historiques, les objets et les parcelles sont répertoriés au recensement architectural et peuvent également être au bénéfice d’une mesure de protection cantonale (classement ou inscription à l’inventaire). En outre, le site de la vieille ville est intégralement inscrit à l’inventaire au sens de la LPrPCI. En conséquence de ces mesures de protection (classement ou inscription à l’inventaire), tous travaux prévus sur ces objets et ce site nécessitent un examen préalable à la demande de permis et une autorisation de la Direction générale des immeubles et du patrimoine, Division Monuments et sites (DGIP-MS).

Géoportail Recensement architectural Vaud

Assurer la conservation des monuments lors de travaux - démarche auprès de la DGIP

Commission de la Vieille Ville

Dès réception du préavis de la Direction générale des immeubles et du patrimoine, Division Monuments et sites (DGIP-MS) et conformément à l’art. 61 du règlement sur le plan partiel d’affectation de la « Vieille Ville », tous les projets se trouvant dans le périmètre du règlement précité sont soumis à cette commission consultative pour préavis à l’attention de la Municipalité.