Enseignes et procédés de réclame

Toute enseigne ou tout procédé de réclame doit faire l’objet d’une demande d'autorisation auprès du Service technique y compris dans le cadre d’un changement et/ou d’un remplacement. Sont considérés comme procédés de réclame au sens de la présente loi tous les moyens graphiques, plastiques, éclairés, lumineux ou sonores destinés à attirer l'attention du public, à l'extérieur, dans un but direct ou indirect de publicité, de promotion d'une idée ou d'une activité ou de propagande politique ou religieuse.

La loi cantonale sur les procédés de réclame et son règlement d'application (LPR) définit la taille, le nombre de procédés de réclame pouvant être autorisé (enseigne, autocollant, totem, drapeau etc.).

Pour présenter un dossier ou pour toute demande d’information, vous pouvez prendre rendez-vous avec le Service technique par téléphone au +41 (0)26 675 51 21 ou par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Documents à fournir :

  • pdfun formulaire de demande d’autorisation municipale dûment rempli et signé ;
  • un descriptif détaillé avec dimensions (longueur x largeur) de chacun des procédés de réclame ;
  • un photomontage représentant la mise en situation du ou des procédés de réclame, avec les dimensions et indication si lumineux ou non lumineux ;
  • un plan de situation, permettant la compréhension du projet, indiquant les dimensions de chacun des procédés de réclame et les côtes d'implantation ;
  • une photo de la façade existante avec mention de tous les procédés de réclames existants (y compris des autres entreprises).

Aucun travail ne peut être commencé avant que le requérant ne soit en possession d’une autorisation municipale dûment signée.

Tous travaux prévus sur un objet ou site protégés nécessitent une demande préalable auprès de la Direction générale des immeubles et du patrimoine, Division Monuments et sites (DGIP-MS).

Toutes les demandes d'autorisation relatives uniquement à la pose d'un chevalet publicitaire amovible doivent être adressées directement à la Sécurité communale.